Actualités

Pourquoi installer un bassin naturel ?

L’installation des bassins naturels chez les particuliers gagne en popularité. Mais peut-être vous posez-vous cette question : pourquoi installer un bassin naturel ? Il ne s’agit pas d’un simple phénomène de mode. Le bassin naturel s’inscrit dans une démarche écologique. Loin de détruire l’environnement au sein duquel on l’installe, il contribue au contraire à sa richesse.

Chez Expression Paysagère, votre expert paysagiste du Luberon, nous connaissons toutes les spécificités et avantages du bassin naturel. Nous avons conduit plusieurs chantiers pour en installer chez nos clients, ainsi qu’assuré un suivi pendant plusieurs mois après l’installation.

Ainsi, nous avons pu cerner leur impact écologique foncièrement bénéfique.

Le bassin naturel est un pilier de la biodiversité

Les constats écologiques récents font état d’une biodiversité en danger. Cependant, il ne suffit pas de planter quelques végétaux. Recréer un espace viable pour le développement naturel des espèces s’avère plus complexe. Pour rappel, la biodiversité se traduit par une multitude d’espèces organiques cohabitant ensemble. Elles entretiennent elles-mêmes leur environnement en mangeant ou en rejetant des éléments. Elles empêchent ainsi la prolifération d’espèces envahissantes. Et cela, tout en permettant à d’autres de s’épanouir. La biodiversité repose donc sur un principe d’équilibre entre les espèces. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas à l’être humain de créer cet équilibre. Nous devons simplement le rétablir. Pour ce faire, nous devons réduire le plus possible nos interventions.

Le bassin naturel cherche à atteindre ce but. Il évoluera de façon autonome et biologique, à la manière d’un lac, d’un étang, d’une mare ou d’une rivière. Les différents organismes y vivant et le mouvement garantiront son bon équilibre et une régénération sur le long terme ainsi qu’une bonne qualité de l’eau. De ce fait, ce plan d’eau joue un véritable rôle de gardien de la biodiversité. Il attirera naturellement des espèces endémiques de sa région. Ainsi, la faune et la flore s’y développeront en toute autonomie.

En conséquence, vous contribuerez à la protection environnementale de votre région. Et vous jouerez également, avec cet élément aquatique, un rôle dans la richesse de la biodiversité locale.

bassin naturel paysagiste

Une structure respectueuse de l’environnement

Le bassin naturel se veut une reproduction fidèle des plans d’eau naturels. Dans ces conditions, impossible d’employer des produits chimiques. De manière générale, l’eau (des piscines, des fontaines d’eau non-potable, etc.) est soumise à des traitements qui la désinfectent en la stérilisant. En d’autres termes, les organismes susceptibles de s’y développer, telles que les plantes aquatiques comme les algues, sont éliminés lors de l’épuration. Il est donc impossible pour les organismes de vivre et se développer à l’intérieur d’une telle eau ! Dans le même temps, ces mêmes produits chimiques peuvent causer d’immenses dommages à l’environnement. En cas de fuite, par exemple, qui causerait un déversement involontaire des produits chimiques dans la nature.

Le bassin naturel s’affranchit de l’emploi de ces produits. L’assainissement et la filtration de l’eau passent par des moyens entièrement naturels et biologiques. La purification du bassin passe par l’action combinée de plusieurs éléments. Ainsi, la végétation, les bactéries, le mouvement de l’eau, et même le soleil, vont jouer un rôle déterminant.

Un bassin naturel de baignade

Un bassin naturel peut devenir un bassin de baignade (aussi appelé piscine naturelle). Il suffit de quelques aménagements. Pourquoi se baigner dans une piscine écologique plutôt qu’une piscine classique ? Une question se pose au-delà des soucis écologiques posés par le traitement chimique de l’eau. Il s’agit de la question sanitaire.

Les eaux de baignade artificielles sont assainies au moyen de produits chimiques. Le traditionnel chlore est le plus connu. Cependant, l’action stérilisante de ces produits affecte également notre organisme ! Notre corps constitue le foyer de nombreux micro-organismes, indispensables à notre bonne santé. Ils sont ciblés indistinctement par les produits chimiques présents dans l’eau. C’est pourquoi certaines personnes développent des réactions allergènes au contact prolongé avec l’eau des piscines. Les muqueuses (bouche, gorge, nez, yeux) sont particulièrement touchées.

A l’inverse, l’eau des bassins naturels se trouve complètement exempte de produits chimiques. L’organisme n’y craint donc aucune réaction indésirable. Au contraire, l’eau des bassins naturels serait même bénéfique pour l’épiderme !

bassin naturel amenagement paysager

Les préoccupations écologiques actuelles nous poussent à agir. Décider d’aménager un bassin naturel sur votre terrain peut constituer un geste important en faveur de l’environnement. Vous vous insérerez ainsi de manière naturelle au sein de votre écosystème avec une piscine biologique.

Expressions Paysagères, spécialistes en aménagement paysager au cœur du Luberon, vous accompagne tout au long de ce formidable projet. Grâce à votre bassin naturel, vous contribuerez à l’équilibre naturel de votre milieu. Plantes, insectes et animaux pourront ainsi s’y épanouir en toute quiétude.

Quelles plantes pour un jardin sec ?

Le jardin sec se constitue de plantes résistantes à la chaleur comme aux sècheresses. Face aux canicules de plus en plus fréquentes, nous devons en effet restreindre notre consommation en eau.

Ça tombe bien, car le jardin sec ne nécessite peu, voire aucun arrosage. On y sélectionne des plantes issues des biotopes arides et secs. Ainsi, les végétaux originaires de la Méditerranée ainsi que d’Afrique du Nord et d’Amérique du Sud y trouvent une place de choix.

Expressions Paysagères, votre expert en aménagements paysagers à Maubec dans le Luberon, vous conseille sur les plantes à favoriser pour votre jardin sec.

Les succulentes

Les plantes succulentes portent bien leur nom ! En effet, « succulente » provient du latin et signifie « rempli de suc ».

Ce suc confère aux feuilles leur aspect bombé caractéristique. Les plantes le produisent à partir de l’eau qu’elles absorbent. Cette technique leur permet ainsi de stocker d’importantes quantités d’eau. De cette manière, elles peuvent résister aux grandes chaleurs et aux périodes de sécheresse sans souffrir de déshydratation.

C’est grâce à cette extraordinaire capacité que les succulentes trouvent naturellement leur place dans les jardins secs. Vous avez l’embarras du choix quant au type de plante que vous préférez. Les succulentes comptent une grande variété de végétaux aux aspects très divers.

Vous pouvez ainsi opter pour l’agave et ses grandes feuilles élancées – méfiez-vous seulement de ses piquants ! Dans le même esprit, la joubarbe déploie ses feuilles en rosettes caractéristiques.

Si vous souhaitez des fleurs, choisissez le Pourpier de Cooper. Cette plante étale ses tiges ramifiées sur le sol et le recouvre d’un superbe parterre d’inflorescences fuchsias. Vous pouvez également vous laisser séduire par les larges fleurs roses du sédum d’automne.

pantes jardin sec cactus

Les cactées pour un jardin sec

Les cactées réunissent l’ensemble des cactus. Á l’instar des succulentes, ces plantes stockent également l’eau sous forme de suc. Mais au lieu de produire des feuilles, elles développent une tige extrêmement épaisse.

Les cactus présentent une belle diversité de tailles et de formes. Les oponces comptent parmi les plus connues. On les nomme aussi « raquettes », en référence à leur forme ovale et plate, hérissée de pointes. Les célèbres figuiers de Barbarie font partie de cette catégorie.

Les cactus sont littéralement conçus pour affronter la chaleur et la sécheresse. Á l’état naturel, on les trouve dans les déserts et dans les montagnes. Á ce titre, ils résistent également très bien au froid et supportent bien les gelées.

Vous pouvez donc les planter sans crainte dans votre jardin ! Cependant, méfiez-vous de leurs épines et tenez-en éloignés les enfants.

Les aromates

Les plantes aromatiques méditerranéennes se distinguent par leur grande résistance à la chaleur.

Riches en huiles essentielles, elles sont particulièrement odorantes. Leurs couleurs pastelles égaiera le jardin. En plus d’être parfumées, elles sont donc très esthétiques.

Vous pouvez choisir selon vos préférences personnelles, et vos goûts culinaires. Ainsi, l’origan, le thym et la sauge se plaisent particulièrement dans un environnement sec. Vous pouvez également planter de la sarriette, du romarin et de l’estragon. Sans oublier le laurier-sauce, idéal en cuisine.

Pour des essences plus florales, tournez-vous vers la traditionnelle lavande. Elle parfumera votre jardin et attirera en plus les insectes pollinisateurs.

Les arbres du jardin sec

Un jardin sec ne saurait se passer de ses incontournables arbres. Synonymes d’abondance, ils ajoutent également un certain cachet à votre jardin.

Ces arbres poussent dans un environnement sec, parfois même désertique. Leurs puissantes racines s’enfoncent profondément dans la terre. Elles captent ainsi l’eau des nappes phréatiques et ancrent solidement l’arbre au sol.

En conséquence, ils n’ont pas développé une grande taille et excèdent rarement les deux mètres. En parallèle, leur feuillage persistant est conçu afin de résister à la chaleur et de préserver l’eau.

Ces petits arbres très économes produisent souvent des fruits savoureux. L’emblématique olivier, avec ses feuilles vert argenté, constitue l’exemple le plus probant. Mais on peut aussi citer les arbres à agrume, tels que l’oranger et le citronnier.

plantes jardin sec luberon

En conclusion, il existe une infinie diversité des plantes adaptées aux grosses chaleurs. Vous pouvez jouer avec les formes, les textures et les couleurs des différents végétaux dans l’aménagement de votre jardin sec.

N’hésitez pas à faire appel à un expert qui vous aidera à aménager votre futur jardin. Expressions Paysagères, votre expert paysagiste du Luberon, saura sélectionner les plantes idéales pour votre jardin sec.

bassin agrement jardin

Comment faire un bassin d’agrément ?

Le bassin d’agrément cherche à reproduire un plan d’eau naturel. Son installation vise à favoriser l’établissement de tout un écosystème capable de s’autogérer. De ce fait, la construction du bassin d’agrément doit respecter plusieurs conditions.

Nous connaissons bien les spécificités de ce type de bassin. Située à Maubec, dans le Luberon, Expressions Paysagères a pris en charge plusieurs chantiers pour installer des bassins d’agrément.

Alors, comment faire un bassin d’agrément ? Nous-mêmes procédons en quatre étapes. Cela va du tracé du futur bassin à l’installation des espèces végétales et animales.

bassin agrement paysagiste luberon

La taille et la profondeur

Il n’existe pas de règle particulière quant à la taille d’un bassin extérieur. Sa dimension dépend de votre terrain et de vos souhaits. Gardez simplement en tête que plus le bassin est spacieux, plus grandes sont les chances que la faune et vos plantes aquatiques s’y plairont.

En revanche, veillez à creuser un trou d’au moins soixante centimètres de profondeur. Il s’agit du minimum pour permettre aux espèces vivantes de se développer en toute quiétude. 

En premier lieu, il faut délimiter les bords de votre projet, qu’il s’agisse d’un grand ou petit bassin. On peut creuser une première bande de terre en suivant la forme du bassin. Il faut ensuite excaver à l’intérieur de cette bande jusqu’à la profondeur voulue.

En outre, nous vous recommandons de faire des paliers. Ils marqueront les différences de profondeur au sein du bassin. Grâce à ce terrassement, vous offrez différentes conditions de vie du futur écosystème. Plusieurs types de plantes et d’animaux aquatiques s’y épanouiront. Ainsi, la diversité de votre plan d’eau est assurée.

L’étanchéité de votre bassin d’agrément

Une fois le trou de votre bassin creusé, il faut penser à son étanchéité. En effet, impossible de remplir directement le trou d’eau ! La terre finirait par l’absorber.

La méthode la plus simple et économique consiste à utiliser du feutre géotextile et une bâche étanche.

  • Feutre géotextile : il est réputé indéchirable et ne pourrit pas. Étalé au fond du trou, le feutre géotextile isole la bâche étanche en la séparant du sol. Dans ces conditions, la bâche ne court aucun risque d’être déchirée par des pierres ou des racines qui repousseraient.
  • Bâche étanche : étalée sur le feutre géotextile, elle assure l’étanchéité du bassin. Il vaut mieux favoriser la bâche EPDM (Ethylène Propylène Diène Monomère). Sa grande maniabilité facilite également son installation pour recouvrir entièrement le trou (le fond comme les bords). Son achat représente un investissement important. Toutefois, il est vite rentabilisé sur le long terme.

La combinaison du feutre géotextile et de la bâche garantit une étanchéité optimale à votre bassin.

bassin agrement

L’installation du filtre et de la pompe

Le filtre et la pompe permettent d’assurer la propreté et la circulation de l’eau. Ainsi, votre bassin restera un environnement sain pour l’écosystème qui s’y développera.

On implante généralement la pompe au fond du bassin. Néanmoins, il faut pouvoir y accéder facilement. C’est pourquoi nous recommandons de l’installer sur les paliers les moins profonds, à proximité des berges.

Le système de filtration peut s’installer à deux endroits. Dans le fond du bassin relié à la pompe, ou bien sur les bords à l’extérieur de l’eau. Généralement, on favorise l’installation hors du bassin, car c’est plus facile d’y accéder afin de procéder à son entretien.

Remplir le bassin d’agrément

Enfin, voici l’étape qui consiste à donner vie au bassin.

Dans un premier temps, on recouvre le fond du bassin avec du sable, de la terre et des graviers. Bien entendu, il faut adapter les matériaux utilisés aux espèces végétales et animales qui vont y vivre.

Dans un second temps, on insère justement la faune et la flore à l’intérieur du bassin. Nous vous conseillons d’installer d’abord les espèces végétales. Accordez-leur entre quatre et six semaines afin de bien s’implanter.

Ensuite seulement, introduisez les espèces animales. Ces derniers pourront alors profiter des végétaux pour se nourrir ou se cacher. Toute cette vie évoluera et s’équilibrera au fil des mois. Elle finira par former un véritable écosystème sans nécessiter d’intervention humaine.

Vous souhaitez pourvoir votre jardin et ses plantations d’un beau bassin d’agrément ? Ne vous lancez pas seul dans l’aventure ! N’oubliez pas que votre futur plan d’eau hébergera une faune et une flore vivante. En plus simple, un jardin aquatique. Leur bien-être – et celui de votre bassin – dépend de la qualité de sa construction.

Pour éviter les prises de tête, mieux vaut vous faire aider par un paysagiste professionnel.  Expressions Paysagères, votre paysagiste du Luberon, vous offre son expertise et son expérience pour installer votre bassin d’agrément.

Jardin-sec-et-bassin-naturel-vaucluse

Comment aménager un jardin provençal ?

Le jardin provençal est un emblème paysager du sud de la France, et de l’ensemble du bassin méditerranéen. Néanmoins, ce serait une erreur de croire qu’aménager un jardin de ce type n’est possible qu’en contrée provençale. Même les régions les moins ensoleillées de France peuvent accueillir des jardins provençaux. Un entretien particulier des plantes et du terrain, ainsi qu’une orientation plein sud, permettent de garantir de bonnes conditions de vie aux plantes.

Graphique et parfumé, le jardin provençal stimule tous nos sens. Le regard est comblé par sa palette de couleurs pastel. Les odeurs vivaces et aromatiques chatouillent les narines. Et n’oublions pas que ces plantes aromatiques peuvent être utilisés en cuisine pour parfumer vos plats !

Expression Paysagère, votre expert paysagiste du Luberon, vous explique ses spécificités !

jardin provencal lavande

Les spécificités du jardin provençal

Le jardin provençal se définit par trois grands principes : le type de végétaux, la présence de minéraux, et la topographie. La flore de Provence se constitue de plantes robustes. Elles sont résistantes à la chaleur et tolérante aux vents violents. Elles ont besoin d’un sol drainé et chaud. Leur principale particularité réside dans leur feuillage persistant (leurs feuilles ne tombent pas). Été comme hiver, vous pourrez profiter de votre jardin.

Certaines essences du Sud sont très célèbres : lavande, romarin, olivier, cyprès, agave… Il existe également des plantes plus exotiques, telles que le figuier, le palmier ou des plantes grimpantes, comme le jasmin. Grâce à cette grande diversité de végétaux, les possibilités d’aménagement sont infinies !

L’élément minéral est essentiel à l’aménagement du jardin provençal. Vous pouvez opter pour du gravier, de la pierre sèche ou encore des poteries. Nous vous conseillons de préférer des couleurs naturelles pour un visuel authentique. Au-delà de leur apport esthétique, les minéraux contribuent au bon développement des plantations. Les pierres accumulent la chaleur et favorisent l’écoulement de l’eau de pluie, pour assurer un arrosage adapté. Elles permettent de créer un climat chaud, propice à l’épanouissement des plantes. Dans les régions froides et humides, elles diminuent également les risques d’humidité et de pourrissement des racines.

Dernier critère du jardin provençal : la topographie. La Provence se distingue par son terrain accidenté. Les jardins provençaux sont donc aménagés en terrasses. Encore une fois, la disposition en pente permet de faire couler l’eau et éviter les glissements de terrain, pour le bien être du végétal.

Comment aménager votre jardin provençal ?

La première chose à savoir, c’est que vous n’êtes pas obligés d’être domicilié dans le Sud pour avoir un jardin provençal. La végétation de ce type de jardin est très résistante. Si elle bénéficie d’un sol drainé et d’une orientation plein sud, elle peut s’épanouir dans l’ensemble des régions françaises. Pendant l’hiver, vous devrez la protéger du gel grâce à des voiles.

Où que vous soyez, nous vous conseillons d’aménager votre jardin dans le respect de votre terrain. Vous bénéficiez d’une belle vue ? Évitez donc les grands arbres fruitiers, arbustes ou les massifs volumineux qui pourraient gâcher le paysage. Vous avez une rangée d’oliviers ? Articulez votre plantation autour d’eux pour créer un environnement harmonieux. Votre terrain est plat ? Étagez-le avec des murets afin de créer un effet de pente.

En vous basant sur les particularités naturelles de votre terrain, vous garantissez le bon développement du futur jardin. N’hésitez pas à l’agrémenter avec du mobilier de jardin pour profiter de ses senteurs : une terrasse pour installer une table à manger, ou encore une pergola où vous pourrez laisser place à la verdure, comme avec du lierre ou de la vigne. Tout est bon pour profiter de votre futur espace extérieur.

jardin provencal paysagiste

L’expertise d’un professionnel

Vous souhaitez créer un jardin provençal. Vous avez peut-être déjà imaginé sa conception, et couché un plan sur le papier. Or, comment retransmettre ce que vous imaginez à la réalité ?

Le jardin est un environnement vivant. Les plantes grandissent, se développent et se reproduisent. Les espèces végétales locales devront cohabiter avec les essences que vous souhaitez planter. Côté sol, la nature de votre terrain varie et évolue en fonction des aléas climatiques. Il faut donc concilier vos souhaits avec la réalité de votre environnement direct.

C’est ici qu’Expressions Paysagères, votre professionnel en aménagements paysagers, entre en jeu. Nous disposons des connaissances, de l’expertise et du savoir-faire pour pérenniser votre projet d’aménagement extérieur. Notre société se situe à Maubec, dans le massif du Luberon, au sein du département du Vaucluse (84). Le jardin provençal fait partie de notre patrimoine local. Nous connaissons toutes les caractéristiques, et nous sommes désireux de partager notre savoir-faire pour ce type d’aménagement de jardin. Nous vous proposons un accompagnement professionnel, respectueux de l’environnement et de vos sou haits. Vos idées de jardinage et nos compétences donneront naissance à votre futur jardin, qui s’épanouira sur le long terme.

Jardin-Robion

Pourquoi faut-il adopter le jardin sec ?

Écologique, facile d’entretien, esthétique… On prête de nombreux avantages au jardin sec. Avec les préoccupations environnementales, ce genre de jardin peu gourmand en eau gagne en popularité. Les sécheresses de plus en plus fréquentes poussent les particuliers à favoriser cette installation paysagère adaptée aux milieux arides.

Chez Expressions Paysagères, au milieu des massifs du Luberon dans le Vaucluse, nous connaissons parfaitement les particularités des climats secs et arides.

L’intérêt de ce type de jardin

Comme son nom l’indique, le principal atout du jardin sec est la faible consommation en eau de ses plantations. Ainsi, il peut supporter un été caniculaire sans que vous ayez à l’arroser. Cette particularité est bien évidemment écologique. Mais elle est également très économique. En optant pour cet aménagement paysager, vous faites baisser votre facture d’eau. Vous pouvez donc profiter d’un beau jardin ou cour extérieure sans avoir à investir une somme vertigineuse pour l’entretenir, tout en assurant son rôle décoratif. Il ne vous suffit plus que de le tailler !

paysagiste jardin sec maison

Dans le même esprit, le jardin sec ne nécessite qu’une faible intervention humaine. Inutile de bloquer vos week-ends pour vous en occuper. Votre jardin se développera en pleine terre en toute autonomie. Une fois installées, vos plantes grandiront sans avoir besoin d’engrais ou d’arrosage. Le gravier et le sable empêcheront naturellement les mauvaises herbes de pousser, vous épargnant ainsi les corvées de désherbage.

En plus du gain de temps et d’argent, le jardin sec a un autre grand avantage : il reste vert toute l’année. Les feuilles des arbres et arbustes sont persistantes. Leurs feuilles ne tombent jamais, et gardent leurs belles couleurs même au creux de l’hiver.

Les spécificités du jardin sec

Par définition, le jardin sec désigne un jardin qui n’a pas besoin d’être arrosé. Pour arriver à ce résultat, les critères d’aménagements concernent à la fois les plantes, le sol et les éléments minéraux. Les essences végétales sont sélectionnées pour leur grande résistance à la chaleur. Il s’agit généralement de plantes grasses, d’herbes aromatiques, de cactées ou encore de graminées. Les arbustes et les petits arbres fruitiers tels que les orangers ou les oliviers se plaisent aussi dans les climats secs.
Tous ces végétaux présentent la caractéristique de pouvoir stocker l’eau. Elles disposent également d’un réseau développé de racines pour s’approvisionner dans les nappes phréatiques. Leur feuillage, souvent persistant, résiste très bien aux grandes chaleurs.

Mais pour que cette végétation se plaisent dans le jardin, le sol doit être adapté. Les terres rocailleuses sont parfaites pour favoriser le développement de cette flore adaptée aux conditions arides. Á l’inverse, les sols argileux retiennent l’eau et peuvent entraîner le pourrissement des racines. Les éléments minéraux sont donc indispensables au jardin sec. L’apport en sable et en gravier contribue à drainer le sol en favorisant l’évacuation de l’eau. L’ajout de pierres naturelles permet également de capter et de réverbérer la chaleur naturelle.

Jardin-sec-et-bassin-naturel-vaucluse

Aménager votre jardin sec

L’aménagement d’un jardin sec requiert le savoir-faire d’un paysagiste. Afin de pérenniser votre projet et garantir le développement de votre plantation sur le long terme, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Dans un premier temps, il analysera le sol du terrain. Les sols trop humides doivent être drainés afin d’accueillir les futures plantes. Le dénivelé du terrain entre également en compte dans le but d’optimiser l’évacuation de l’eau et éviter qu’elle sature le sol. En effet, cette première précaution garantit la bonne santé du végétal. En faisant le choix de les planter en automne, les jeunes plants auront ainsi jusqu’à la fin de l’hiver pour grandir et s’enraciner profondément. Ainsi, vous commencerez à en profiter dès le début du printemps. Les premières années, ils auront besoin d’être arrosés, nourris et surveillés. L’œil avisé d’un paysagiste est essentiel pour veiller au bon développement de vos plants. Vous l’aurez compris, l’installation du jardin sec conditionne son bon développement et sa longévité. Un jardin mal pensé ne tiendra pas dans le temps : mort des végétaux, affaissement de terrain… Les risques de complication sont multiples, et votre rêve peut vite se transformer en cauchemar !

C’est pourquoi nous vous mettons nos compétences et notre savoir-faire à votre disposition. Expressions Paysagères, votre paysagiste du Luberon entre Gordes et l’Isle sur la Sorgue, vous accompagne dans votre projet de jardin sec, où que vous vous trouviez dans le Vaucluse.

Depuis l’ébauche d’un plan jusqu’à l’installation de vos plantes, nos équipes vous apporteront leur expertise. Nous analyserons votre terrain afin de déterminer le meilleur aménagement possible. Votre jardin bénéficiera ainsi de solides fondations grâce auxquelles il pourra se développer en toute autonomie.

bassin agrement vegetation

Les avantages d’un bassin d’agrément dans votre jardin

Á l’approche des beaux jours, vous songez à aménager une piscine dans votre jardin. En effet, quoi de mieux de profiter de la chaleur estivale en barbotant dans l’eau fraîche ?
Mais à l’heure des préoccupations écologiques et d’un besoin de retour à la nature, les piscines traditionnelles perdent en popularité. Leur entretien est onéreux, exigeant et gourmand en eau. De plus, l’utilisation de chlore et de produits chimiques destinés à les assainir n’est pas sans conséquence sur la santé.
Vous souhaitez préserver votre santé et celle de l’écosystème. Pour autant, vous n’avez pas besoin de faire une croix sur la piscine ! Une alternative aux installations traditionnelle existe : c’est le bassin naturel, aussi appelé bassin d’agrément.

bassin agrement piscine
Bassin d’agrément au Thor (84)

Le principe du bassin d’agrément

Le bassin naturel cherche à reproduire l’équilibre biologique d’un plan d’eau naturel tel qu’un lac, une rivière ou un étang. Il n’utilise aucun produit chimique. Pourtant, il est possible de s’y baigner en profitant d’une eau pure et limpide.

En effet, l’assainissement et l’oxygénation de l’eau sont assurés par des plantes aquatiques. Elles sont sélectionnées pour leurs capacités filtrantes. Elles capturent les bactéries et les éléments pathogènes de l’eau. En parallèle, elles y rejettent de l’oxygène. Autrement dit, elles rendent le bassin propice à la vie animale. Grenouilles, libellules, micro-organismes et poissons se plaisent dans les bassins naturels. Loin d’être des parasites pouvant nuire à l’équilibre du bassin, ils contribuent au contraire à son épanouissement. Ils éliminent notamment des espèces indésirables et envahissantes, comme les moustiques ou les algues.

Afin de fonctionner correctement, le bassin naturel se divise en deux espaces. L’espace dit « de baignade » vous est dédié pour profiter de votre bassin aquatique, soit la piscine naturelle. L’espace de lagunage est consacré à la végétation et aux animaux qui participent à l’assainissement de l’eau. On y trouve également des systèmes de filtration et d’épuration organiques chargés de débarrasser l’eau des plus gros déchets (feuilles, branches, etc.). La circulation de l’eau entre les zones est assurée par un système de pompage.

Aménager son bassin d’agrément pour profiter de ses bienfaits

Le bassin naturel cumule de nombreux avantages, tant pour vous que pour la planète.

• Un avantage écologique : le bassin d’agrément reproduit un milieu naturel. Des plantes et des espèces animales endémiques s’installent dans ce jardin aquatique et s’y épanouissent. L’absence de produits chimiques empêche l’émission de déchets toxiques tout en assurant la qualité de l’eau. Le bassin fait donc partie intégrante d’une démarche éco-responsable qui entretient la faune et la flore locale.
• Un avantage pour la santé : le chlore a été pointé du doigt pour provoquer des réactions allergènes sur la peau et les muqueuses. L’eau de cette piscine biologique ne contient aucun produit chimique. Elle est plus douce pour la peau et les cheveux, tout en préservant les voies respiratoires.
• Un avantage pour son budget : l’installation d’un bassin naturel peut être conséquente au niveau du prix. Cependant, cette dépense est vite rentabilisée sur le long terme. L’entretien du bassin d’agrément est minime. L’eau du bassin est assainie et régénérée en permanence grâce aux plantes et aux animaux qui la peuplent. L’intervention humaine se limite à un lavage annuel du bassin et à la taille des plantes, le système de filtration faisant le travail le reste de l’année.

Les bienfaits du bassin d’agrément sont incontestables. Mais pour les conserver, il doit bénéficier d’une installation irréprochable. Les travaux d’aménagement sont très spécifiques. Le moindre faux-pas pendant la construction et la sélection des plantes peut engendrer d’importants défauts de fonctionnement : mauvaise circulation de l’eau, prolifération d’algues et des moustiques, manque d’étanchéité du bassin…

installation bassin agrement
Bassin de baignade à Apt (84)

L’importance d’une expertise professionnelle

Les avantages du bassin naturel sont donc conditionnés par la qualité de son installation dans son milieu. Les spécificités de ce genre d’aménagement requièrent une véritable expérience et du savoir-faire dans le domaine. Ne serait-ce que pour assurer l’efficacité de la filtration naturelle. C’est pourquoi nous vous recommandons chaudement de vous faire épauler d’un professionnel qualifié. Expression Paysagères, votre expert paysagiste, figure parmi les références vers qui vous pouvez vous tourner afin de mener à bien votre projet.

Situé au Luberon, dans le Vaucluse, nous connaissons les spécificités environnementales de notre région. Notre équipe a déjà mené divers chantiers d’aménagement et de rénovation de bassin d’agrément auprès de particuliers. Notre expérience du terrain, combinée à notre savoir-faire, vous garantit un résultat irréprochable.

Grâce à notre expertise, nous saurons sélectionner le terrain idéal pour établir votre futur bassin de baignade. Une étude de votre environnement directe nous permettra de sélectionner les meilleures plantes à installer pour qu’elles s’y épanouissent en toute sérénité. Nous restons à votre écoute tout au long du chantier afin que vous suiviez, pas à pas, l’installation de votre bassin.

taille arbre cerisier

La taille de l’arbre fruitier

Avez-vous pensez à la taille de votre arbre fruitier ?

Les arbres fruitiers offrent l’immense avantage d’être productifs en plus d’être esthétiques. Quoi de plus agréable que de sortir dans son jardin pour récolter des cerises, pommes ou abricots directement sur les branches ?

Néanmoins, pour rester productifs, les fruitiers nécessitent un entretien particulier. Ils ont notamment besoin d’être taillés régulièrement. Expressions Paysagères, expert paysagiste à Maubec au pied du Luberon, vous oriente sur cette tâche si importante.

Pourquoi tailler son arbre fruitier ?

Priver son arbre fruitier d’une taille annuelle peut nuire à sa fructification, et même à sa santé. En effet, un bon arbre fruitier est un arbre qui offre chaque année une production abondante.

Les arbres poussent en continu. Il n’est pas rare de voir apparaître, dans les champs du Vaucluse, des rameaux chaque année. Si certains seront porteurs de fruits, d’autres ne donneront jamais que des feuilles. Le plus souvent, il s’agit de branches à orientation intérieure (qui se replient vers l’arbre) et horizontale par rapport au tronc.

L’arbre fait circuler sa sève indifféremment à toutes ses branches. Or, en dépensant de l’énergie pour maintenir en vie des rameaux dépourvus de bourgeons – les futurs fruits – il prive de sève les branches qui en sont porteurs. C’est ainsi qu’on peut avoir un arbre qui ne donne aucun fruit de la saison. La taille de l’arbre fruitier permet donc de supprimer les branches superflues et augmente les chances de fructification.

En outre, la taille offre l’occasion de débarrasser l’arbre de mousses, lichens et d’insectes porteurs de maladie. Il devient plus vigoureux, ce qui optimise sa longévité et, indirectement, sa production de fruits sur le long terme.

taille arbre fruitier abricot

Comment tailler ses fruitiers ?

Il existe principalement trois types de tailles.

• La taille de formation : elle concerne les jeunes arbres, durant les trois premières années après la greffe. Elle vise essentiellement à favoriser la croissance des branches dites « charpentières », qui deviendront les principaux rameaux du fruitier. C’est sur ces branches que pousseront les rameaux latéraux qui porteront les bourgeons. Pendant cette période, l’arbre ne donnera pas ou très peu de fruits.

• La taille de fructification : elle s’effectue à partir de la quatrième année après la greffe. Elle consiste surtout à couper les branches basses de l’arbre, c’est-à-dire en dessous des branches charpentières. Elle vise aussi à éliminer les rameaux superflus et des pourris. On cherche à dégager le tronc afin que la lumière atteigne de manière égale toutes les branches de l’arbre. Ainsi, la sève pourra circuler de manière égale vers tous les rameaux porteurs de bourgeons. Cela permet de garantir une production abondante et harmonieuse.

• La taille de rabattage : il s’agit de la taille la plus sévère. Elle concerne les arbres qui ont souffert de gelées ou qui n’ont bénéficié d’aucun entretien depuis longtemps. Elle a pour objectif de raccourcir les branches charpentières et leurs rameaux latéraux. L’idée est de désencombrer l’arbre afin de raccourcir le trajet de la sève entre le tronc et les bourgeons. Lorsqu’elle est bien effectuée, cette taille favorise la fructification et aide l’arbre à repartir du bon pied après une période difficile (hiver rude, manque d’entretien).

En fonction de la nature du fruitier, les périodes de tailles s’étagent du mois de septembre au mois d’avril.

Les difficultés de la taille

taille arbre fruitier cerisier

La taille est bénéfique à l’arbre, à condition d’être bien faite. Il n’est malheureusement pas rare de voir un arbre dépérir suite à une taille inadaptée. Pour l’arbre, la taille ressemble à un acte d’agression. Il perd des branches, grâce auxquelles il réceptionne la lumière du soleil indispensable à sa survie. De plus, le sectionnement des rameaux s’apparente à des « plaies » qui, si elles ne sont pas traitées, peuvent s’infecter.

Les bénéfices de la taille sont donc conditionnés par la bonne exécution de cette dernière. Une mauvaise taille peut compromettre sérieusement la production d’un arbre. Elle peut même mener à sa mort s’il ne parvient pas à repartir à la belle saison.

Comme pour l’entretien de votre olivier, l’aide et l’expertise d’un professionnel sont donc chaudement recommandées. Chez Expressions Paysagères, entre Gordes et Ménerbes, nous disposons de l’expérience et du savoir-faire nécessaires pour tailler vos arbres fruitiers en toute sécurité. Grâce à notre expertise, nous garantissons leur bonne santé et l’abondance de leur production.

Olivier Provence Jardin

L’olivier en Provence

Impossible d’imaginer la Provence sans visualiser ses champs d’olivier ! Au même titre que la lavande et la vigne, l’olivier est devenu un véritable emblème du sud de la France. Cultivé depuis des millénaires, il s’est forgé une place dans notre histoire, notre patrimoine et bien évidemment dans nos jardins.

L’histoire de l’olivier en Provence

Les archéologues ont retrouvé des traces de feuilles d’olivier fossilisées datant de 11 000 ans avant notre ère. L’arbre s’est progressivement étendu, depuis le Moyen-Orient, jusqu’au bassin méditerranéen. En effet, l’olivier aime la chaleur et ne supporte pas les gelées. Le climat sec propre à la Provence a donc favorisé son apparition spontanée dans la région 8 000 ans avant Jésus-Christ.

Ce sont les Grecs, et plus précisément les Phocéens qui introduisent la domestication et la culture de l’olivier en France, 600 ans avant notre ère. Ainsi, son implantation au sein du Luberon a conduit à un enrichissement significatif de la région. L’huile d’olive fait l’objet, pendant l’Antiquité, d’un commerce particulièrement fructueux entre les royaumes européens et les empires du Moyen-Orient.

La culture de l’olivier s’est développée au cours de l’histoire. En 1840, la Provence comptait un total de 26 millions d’arbres producteurs. Aujourd’hui, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est réputée à l’échelle mondiale pour la grande qualité de son huile d’olive.

Olivier provence plantation

Les différentes utilisations de l’olivier

D’octobre à janvier sont récoltées les olives, une période qu’on appelle « l’Olivade » dans le Luberon. Les différentes variétés d’olives et leurs dérivés restent, de nos jours, une denrée particulièrement prisée à travers le monde.

Les olives vertes et noires, une fois arrivées à maturité, ne sont jamais dégustées directement après la cueillette, à cause de leur trop grande amertume. Les fruits subissent plusieurs procédés afin de les rendre aptes à la consommation. Ils sont généralement conservés pendant plusieurs mois par fermentation lactique. On les consomme telles quelles pour l’apéritif, comme la célèbre Picholine. De plus, elles peuvent être préparées avec de l’ail, du thym, du fenouil, ou même en salade. Nombreux sont les ingrédients avec lesquels elles se marient à merveille. Elles sont également largement utilisées en cuisine pour élaborer des recettes typiques aux arômes du Luberon, telles que la tapenade d’olives noires.

L’huile d’olive vierge est bien évidemment un incontournable de la Provence. Son extraction à froid permet de conserver ses propriétés nutritives, ainsi que son côté fruité. Ses principes actifs sont bénéfiques pour la santé. Le régime alimentaire provençal, riche en huile d’olive, est reconnu pour retarder le vieillissement cellulaire et réduire les risques de développer des maladies cardio-vasculaires.

En parallèle à sa consommation alimentaire, l’huile est aussi connue pour ses propriétés bénéfiques pour la peau. C’est pourquoi elle entre dans la composition de produits cosmétiques, tels que l’incontournable savon de Marseille.

Au-delà de son exploitation purement utilitaire, par la récolte, l’olivier revêt aussi un charme indéniable. Il se reconnaît facilement avec son tronc noueux et à ses feuilles aux reflets argentés qui restent vertes toute l’année. C’est donc tout naturellement qu’il s’est trouvé une place de choix dans les jardins, en tant qu’arbre d’ornement.

olivier pierre seche provence

La symbolique de l’olivier

La richesse apportée par l’huile d’olive a contribué à la popularité des oliviers. Mais s’ils exercent une telle fascination jusqu’à aujourd’hui, c’est aussi parce qu’ils portent une valeur symbolique forte.

L’olivier est présent dans les mythes les plus anciens. Dans l’Odyssée d’Homère, Ulysse utilise un pieu en bois d’olivier pour percer l’œil du Cyclope Polyphème. L’olivier est également mentionné dans les récits bibliques, et notamment pendant l’épisode du Déluge avec Noé.

Les Grecs et les Romains l’associaient à la sagesse, la fertilité et la longévité. Cette dernière attribution s’explique par l’immense durée de vie de l’olivier, qui surpasse largement celle du chêne. Les plus vieux spécimens sont âgés de plus de mille ans, et il n’est pas rare de croiser des individus pluricentenaires.

Aujourd’hui, l’olivier rappelle surtout les paysages et la douceur de vivre de la Provence. Sa culture fait partie intégrante de la culture provençale. La saveur de l’olive verte et de l’olive noire évoque la chaleur du sud de la France, le chant des cigales et le parfum de la lavande. L’olivier fait partie de la faune méditerranéenne depuis des siècles. Vigoureux et éternel, il est devenu le symbole de toute une civilisation.

Vous souhaitez vous aussi afficher fièrement ce symbole local dans votre jardin ? EXPRESSION PAYSAGÈRE, expert paysagiste à Maubec entre Avignon et Apt, vous accompagne dans la plantation et l’entretien de votre olivier.

etude conception amenagement paysager

Bureau d’études conception d’aménagement paysager

Á l’image de l’architecture et la décoration intérieure d’une maison, l’aménagement paysager se réfléchit bien en amont des premiers travaux. Climat, nature et taille du terrain, budget, style de jardin souhaité… EXPRESSION PAYSAGÈRE, entre Oppède, Ménerbes et l’Isle sur la Sorgue, vous présente les critères à prendre en compte lors de l’élaboration de vos futurs espaces-verts.

Partage de vos envies et de vos attentes d’un aménagement paysager

plan aménagement paysager

Dans un premier temps, nous vous proposons de nous rencontrer. C’est l’occasion de nous faire part de vos souhaits et de parler de votre budget. Vous pouvez déjà avoir un projet précis. Dans ce cas, nous y apportons notre savoir-faire et notre expertise de paysagiste. Nos conseils vous permettront d’affiner votre projet et de l’adapter à votre terrain. Mais peut-être n’avez-vous aucune idée précise d’aménagement extérieur. Nos experts pourront alors vous proposer différentes idées.

Á partir de vos envies et de votre mode de vie, ils seront à même de dresser un plan de votre futur jardin et de sa plantation. Vous verrez ainsi le projet naître sous vos yeux, et au gré de vos envies.

Étude du terrain

Une première visite du terrain à aménager est indispensable. Les experts paysagers vont ainsi analyser ses caractéristiques et réaliser des mesures. Les dimensions, la topographie et les éléments existants (végétation, accessoires, structures, etc.) conditionnent l’élaboration des futurs plans.

L’aménagement n’est pas synonyme d’éradication systématique des éléments préexistants, bien au contraire. Très souvent, on cherche à conserver, dans la mesure du possible, la physionomie originale du terrain. En plus de réduire la durée des travaux, cette précaution permet également de respecter l’équilibre de l’écosystème déjà établi.

L’étude du terrain permet également de repérer les défauts et les failles. Les dangers éventuels (racines sortant de terre, trous, structures menaçant de s’effondrer…) sont répertoriés en vue d’être corrigés.

Esquisse des premiers plans de l’aménagement paysager

Á ce stade, nous disposerons de tous les éléments pour procéder aux premières esquisses. Nous misons à la fois sur des plans établis à la main et sur des logiciels spécialisés. Cette double réalisation permet de laisser libre cours à l’imagination sans pour autant négliger l’aspect technique des travaux.

Plusieurs planches seront réalisées pour vous aider à visualiser les différents aspects de votre espace. Un nuancier des plantes choisies, une palette des accessoires de jardin et la disposition des terrasses et des allées vous permettront d’étudier votre jardin sous toutes les coutures.

Vous suivez l’aménagement paysager de votre jardin pas à pas. Vous pouvez intervenir à tout moment pour apporter des modifications. Une fois que vous avez validé le plan final, nous pourrons passer à l’étape suivante.

croquis amenagement paysager

Élaboration du devis

Le devis permet de finaliser la phase préparatoire du projet et d’aborder la mise en place des travaux. C’est aussi la première estimation du coût total de votre projet.

Il faut savoir que les tarifs peuvent beaucoup varier. Cela va sans dire que plus le terrain est grand, plus les prix seront élevés. De même, le type de matériau pour les aménagements et les espèces de plantes jouent beaucoup sur les tarifs. Enfin, des travaux complexes avec des opérations techniques seront invariablement plus onéreux.

Nous prenons en compte votre budget dans la création de votre jardin. Nous favorisons une intervention réfléchie pour réduire les travaux superflus, et donc baisser le coût du chantier.

Finalisation du projet et suivi des travaux d’aménagement paysager

Les dernières modifications sont apportées avant la signature du devis. Puis vient l’étape des travaux. Nous assurons l’accompagnement et la supervision de l’aménagement paysager de votre jardin. Durant cette phase, nous vous tenons informés de l’avancée des travaux. Le moindre problème rencontré au cours du chantier sera repéré et résolu au plus vite. La fluidité et la rapidité de l’aménagement sont primordiales afin que votre jardin prenne forme dans les meilleurs délais.

plan aménagement paysager

Les plantations des différents végétaux sont effectuées dans le respect de leur cycle de croissance. En général, la fin de l’automne et le printemps sont les saisons principales pour effectuer les plantations. Les végétaux bénéficient ainsi des meilleures conditions pour s’enraciner et s’épanouir.

Chez EXPRESSION PAYSAGÈRES à Maubec, nous avons pour but de vous accompagner dès la naissance de votre projet. Notre bureau d’étude vous propose son expertise afin d’élaborer ensemble votre jardin au pied du Luberon ou du Ventoux, en vous guidant depuis l’esquisse des premiers plans jusqu’à la finalisation des travaux d’aménagement.

header amenagement jardin

Les différents types d’aménagement de jardin

Utilitaire, artistique ou ludique, l’aménagement de jardin est devenu un art à part entière. En effet, la diversité des styles s’est étoffée au cours des siècles et au gré des évolutions sociales, des progrès techniques et des échanges culturels. EXPRESSION PAYSAGÈRE, votre expert paysagiste au pied du Luberon, entre Apt et Avignon vous accompagne dans ce choix.

L’aménagement de jardin esthétique

Premièrement, le but d’aménagement peut-être de créer un espace beau et harmonieux. On distingue plusieurs tendances principales.

Le jardin français

Ce type d’aménagement a été popularisé par André le Nôtre au XVIIe siècle. Il se reconnaît par ses formes géométriques, ses plantations impeccablement taillées et ses allées droites. On y retrouve des buis, des arbres à agrume (donc de petite taille) et de grands massifs de fleurs. Symétrie et majesté définissent cet espace-vert qui a su ravir les rois français durant la Renaissance.

Le jardin anglais

Dans ce cas, on cherche à imiter le plus fidèlement possible un paysage sauvage, abondant et foisonnant. Grands arbres et arbustes, pelouses et allées sinueuses y occupent une place majeure. En effet, les plantes grimpantes et les massifs de fleurs côtoient des zones gazonnées agrémentées de clôtures et de pergolas. C’est un jardin pittoresque et rempli de charme.

Jardin français

Le jardin japonais

Ici, l’idée est de reproduire tout un écosystème en miniature. Le jardin japonais dispose d’allées de gravier, d’une mare remplie de carpes koï, ses arbres soigneusement taillés et son terrain aux légers reliefs. De ce fait, on y trouve des essences exotiques, typiques du pays nippon : ginkgo, cèdres et cyprès du Japon, bambous, azalées. C’est un jardin poétique où l’aménagement paysager est élevé au rang d’art.

L’aménagement de jardin utilitaire

Deuxièmement, le jardin permet peut permettre de faire des cultures (potager, aromates, verger). Les jardins utilitaires se déclinent en plusieurs styles.

L’aménagement d’un potager

Ces aménagements se décomposent généralement en plusieurs parcelles de culture. Des haies de fruitiers (mûriers, framboisiers…) permettent de structurer l’espace. Dans un autre sens, les massifs fleuris sont mélangés aux cultures afin de repousser les insectes nuisibles, et apportent une touche de couleur. Des murets et des pergolas peuvent être installés afin de servir aux plantes grimpantes (vigne). On peut y trouver un patio pour y installer une table et y déguster les fruits de son labeur.

Le jardin aromatique

Odorants et parfumés, les aromates sont utilisés en cuisine comme dans la confection d’onguents. De ce fait, le jardin aromatique peut être aménagé en bacs de culture, en bordure le long d’une allée en gravier, ou en en pots disposés à hauteur des yeux. Pendant la belle saison, le jardin aromatique devient très parfumé et déploie toute une palette de couleurs pastel.

Le jardin de curé

Comme son nom l’indique, il s’agit des jardins traditionnels cultivés par les religieux au sein des presbytères. On y fait pousser des herbes aromatiques, des plantes médicinales, des légumes et des fleurs. Les cultures sont bien souvent réparties en carrés de végétation, séparés par des allées en terre ou en gravier. Dans ce cas, c’est un jardin sobre, propice au calme et à la contemplation.

L’aménagement de jardin, adapté à son milieu

En dernier lieu, l’aménagement peut avoir pour objectif de s’insérer complètement à son environnement direct.

L’aménagement de jardin en bord de mer

Le climat océanien conditionne le type de végétaux et l’architecture du jardin. Grâce à la faible amplitude thermique, les plantes appréciant la chaleur s’y plaisent particulièrement. C’est pourquoi on retrouve souvent des essences provenant du sud de la France, ou même originaires de pays tropicaux. Dans ce cas, les jardins sont aménagés de sorte à dégager la ligne d’horizon pour admirer la mer et profiter de l’air iodé.

Jardin aquatique

L’aménagement de jardin en milieu aride

Le jardin est adapté aux climats chauds et arides. On compte, parmi ses essences, les cactées et les plantes succulentes. L’élément minéral est omniprésent, que ce soit sous forme de gravier, de sable ou de constructions en pierre. Par ailleurs, peu gourmand en eau, ce type d’aménagement ne demande ni entretien ni arrosage. Il a également l’avantage de rester beau tout au long de l’année.

L’aménagement de jardin en milieu aquatique

Enfin, ce type d’aménagement met à l’honneur la flore aquatique (roseaux, nénuphars…). Le jardin s’articule autour d’une pièce d’eau, que ce soit un étang ou une rivière. Les plantes aquatiques favorisent l’installation de tout un écosystème (insectes, amphibiens, poissons, oiseaux…). On peut l’agrémenter de luminaires et de lames d’eau.

Vous souhaitez conserver le charme d’un style traditionnel ? Vous préférez un aménagement plus moderne, ou alors vous souhaitez cultiver votre potager ? Quelles que soient vos préférences, EXPRESSION PAYSAGÈRE à Maubec, au pied du Mont Ventoux, met à votre service expertise et son savoir-faire pour vous aider à réaliser votre projet.