Pierre sèche

Adopter la pierre sèche dans son jardin

Authentique et esthétique, la pierre sèche est devenue un élément indissociable du jardinier dans l’aménagement de jardin sec. À son aspect décoratif s’ajoute son rôle écologique au sein de la biodiversité végétale et animale du jardin. Elle porte également une valeur patrimoniale qui correspond à la volonté d’un retour aux sources, plus respectueux de l’humain comme de l’environnement.

Expression Paysagère, votre paysagiste à Maubec, au pied du Luberon vous en dit plus !

Qu’est-ce que la pierre sèche ?

pierre seche muret

La pierre sèche désigne une technique de maçonnerie particulière, car elle ne fait usage d’aucun mortier. Les pierres sont ‘simplement’ emboîtées les unes aux autres. Cette méthode permet de garantir à la fois l’étanchéité et la solidité de la structure. L’absence de matière de fixation requiert un certain savoir-faire, d’autant plus que les pierres sont utilisées à l’état brut.

La population française du XIXe siècle, alors majoritairement rurale, retirait les pierres de leurs parcelles afin de constituer des champs pour l’agriculture. Les pierres récoltées étaient réutilisées pour bâtir toutes sortes de constructions utilitaires. On les retrouvait dans la construction de murs de soutènement, murets de délimitation pour les enclos ou les champs, cabanes à outils, abris pour animaux, canal d’irrigation, etc. Le parc du Luberon regorge de ces anciennes constructions champêtres, notamment de cabanes d’habitation utilisées de façon temporaire par les bergers. De plus en plus, cette technique s’est étendue dans le sud de la France pour s’adapter aux spécificités locales. On la retrouve notamment au pied du Luberon, d’Oppède à Bonnieux.

La pierre sèche connaît un important renouveau de nos jours, notamment dans l’aménagement extérieur proposé par les paysagistes. Elle prône un mode de construction écologique qui favorise la main-d’œuvre humaine par rapport à la mécanisation. Elle est très utilisée dans l’aménagement des jardins secs pour ses qualités éthiques, écologiques et esthétiques.

Intérêts et impacts écologiques de la pierre sèche dans un jardin sec

Par définition, le jardin sec est un jardin qui ne demande que très peu d’arrosage. Il est constitué de plantes adaptées au climat aride. On compte parmi elles les cactées, plantes succulentes ou herbes aromatiques. De plus, il offre une place importante aux éléments minéraux.

Le jardin sec est de plus en plus apprécié des jardiniers pour ses qualités écologiques et sa grande résistance à la sècheresse. Peu gourmand en eau, il ne nécessite pas l’emploi de pesticides ou d’insecticides. L’abondance de pierre et de gravier empêchent naturellement la pousse des mauvaises herbes.

Les constructions en pierre sèche s’insèrent naturellement dans un jardin sec ou pour aménager son environnement, qu’il s’agisse de murets ou terrasses. En plus de leur aspect esthétique, elles participent activement à l’épanouissement des plantes et à la biodiversité du jardin. Les murs protègent les végétaux des vents trop forts et des pluies torrentielles. Ils offrent une ombre pendant l’été et cumulent la chaleur du soleil pendant l’hiver. Leur présence favorise l’établissement de microclimats, indispensable à la survie du végétal sélectionné. Vous l’aurez compris, elles sont un allié de choix lors des aménagements paysagers.

La pierre sèche porte également une dimension éthique conséquente. La matière première est issue du milieu immédiat. Ceci privilégie ainsi un circuit court et une gestion raisonnée des ressources naturelles. Enfin, la technique de la pierre sèche fait appel à un savoir-faire local et ancestral. Il est représenté par le métier de « murailler ».

L’importance de faire appel à un professionnel de l’aménagement paysager

pierre seche jardin muret

La technique de construction de la pierre sèche est très particulière. Le but est de bâtir une structure – qu’il s’agisse d’un mur ou d’un muret, d’une cloison ou même d’un petit abri – qui est solide, complètement étanche et qui résiste aux intempéries.
En parallèle, l’emplacement de la construction revêt une grande importance. Le terrain doit être suffisamment solide pour assurer la stabilité de la structure sur le long terme. Là encore, seul un professionnel sait différencier un terrain éligible à la construction d’une parcelle présentant des risques (affaissement, pente, etc.). La moindre erreur ou maladresse pendant les travaux peut entraîner un effondrement de la construction, partiel ou total.

Un professionnel peut non seulement mener à bien les travaux de construction, mais également établir un projet d’aménagement général de l’espace extérieur. Choix des plantes et arbustes, sélection du terrain, emplacement des éléments décoratifs… Chaque étape de la conception et de la réalisation du jardin est soigneusement étudiée afin que la plantation s’y épanouisse en complète autonomie, et ce, à tout moment de l’année.


L’aménagement paysager ne s’improvise donc pas. L’expertise professionnelle permet de concrétiser un projet de jardin sec dans les meilleures conditions. Expression Paysagère, votre paysagiste proche de Ménerbes et Goult, reste à votre disposition pour vous accompagner dans votre projet d’aménagement de parcs et jardins.